Grâce à mon nouveau régime, je peux à nouveau profiter de la vie.

margot_driesluyten1-scaled-1

Depuis qu’on m’a diagnostiqué la maladie de Crohn, j’ai eu du mal à trouver le bon régime alimentaire. Cela fait maintenant plusieurs années que je suis un régime quasiment végétalien. Désormais, j’ai une meilleure idée de ce que je peux et ne peux pas tolérer en termes d’alimentation. Cela facilite les choses. Je recommence à éprouver du plaisir à manger, alors que ces dernières années, m’alimenter était surtout une épreuve. 

Je ne supporte pas la viande et le poisson. C’est pour cette raison que je mange végétalien. De nombreuses personnes choisissent un mode de vie végétarien ou végétalien pour des raisons de santé… Ceci dit, je ne constate pas d’emblée d’avantages particuliers pour ma santé. Je ne souffre pas de fatigue autant que d’autres, mais est-ce dû à mon régime alimentaire ?

Des options végétaliennes ou végétariennes un peu partout

Le fait que mon régime soit devenu une habitude me donne la confiance nécessaire pour retourner davantage au restaurant. C’est chouette que mon régime végétalien soit si précis. 

Aujourd’hui, tous les restaurants proposent une option végétalienne ou végétarienne. J’aime particulièrement les établissements de tapas actuels car on peut y partager toutes sortes de plats. Ou manger dans un restaurant italien, ma cuisine préférée.

Gueuletons entre amis et en famille

Dans les supermarchés, on trouve de nos jours des tas de substituts de viande et de poisson végétariens et végétaliens. C’est pratique qu’il y ait autant d’alternatives disponibles. Cette disponibilité rend les dîners en famille et entre amis beaucoup plus faciles.

Je leur suggère souvent d’apporter quelque chose moi-même afin qu’ils n’aient pas à trop s’inquiéter pour moi. Heureusement, grâce à ces substituts de viande, ce n’est plus un problème. Pendant les vacances, mon ami et moi avons l’habitude de dîner avec ma famille et il existe toutes sortes de substituts végétaliens pour ce genre de repas. 

Le plaisir sans les soucis

Pour profiter sans souci, je ne veux qu’une chose : ne pas avoir à penser à ce qu’il y a au menu. Même avec toutes les alternatives disponibles, c’est toujours une épreuve. Alors qu’il n’y a rien de plus sympa que d’être reçue quelque part et de pouvoir s’asseoir à table sans se soucier de rien.