« Ma maladie de Crohn ne m’empêche pas de faire des voyages lointains »

crohn-vakantie-els

C’est la fatigue qui me cause le plus de souci. J’ai un travail très stressant. Je commence le matin avec une liste de tâches qui ne fait que s’allonger tout au long de la journée. Je combine cela avec le ménage et deux enfants, donc le soir, je suis vraiment exténuée.

Réaliser toutes ces tâches à la fois, c’est déjà fatigant pour quelqu’un qui n’est pas atteint de la maladie de Crohn. Je remarque une énorme différence lorsque nous sommes en voyage. Si je ne travaille pas pendant quelques semaines, je suis à nouveau pleine d’énergie. Nous essayons de partir en voyage en famille une ou deux fois par an. Nous choisissons des destinations pas trop éloignées de la maison.

Le choix de destinations de vacances assez proches est lié au fait que nous avons des enfants. Je les trouve encore trop jeunes pour partir loin. J’ai promis à mon beau-fils que nous irions aux Etats-Unis dès qu’il aurait 14 ans. C’est un voyage dont je rêve depuis longtemps. Notre fille sera alors assez âgée également pour en profiter. Ma maladie ne m’empêchera pas de partir. Si je fais attention à la nourriture et si je prends les médicaments qu’il faut, il n’y aura pas de problème. Et j’ai encore suffisamment de temps pour m’y préparer mentalement pendant quelques années.